Comment annoncer l’arrivée d’un bébé dans une famille recomposée ?

par Hello Tribu
716 vues
Annonce bébé famille recomposée

Annoncer l’arrivée d’un bébé au(x) ainé(es) est un moment très émouvant mais qui peut s’avérer délicat, surtout dans une famille recomposée. Parce que toutes les familles et les situations sont différentes, il n’y a pas de « recette miracle » pour annoncer l’arrivée d’un demi-frère ou d’une demi-sœur. La Tribu a sélectionné pour vous conseils et astuces de parents qui sont passés par là !

Quelles réactions des ainés à l’annonce de la grossesse dans une famille recomposée ?

Jalousie, rivalité et angoisse d’abandon

Les réactions habituelles (jalousie, rivalité et angoisse d’abandon) risquent d’être majorées dans le cas d’une famille recomposée. Comme dans chaque famille, il va falloir que tout le monde trouve sa place et invente un nouvel équilibre. Mais cela peut parfois s’avérer plus complexe dans cette situation. Par exemple, l’enfant, s’il ne vit pas au même endroit que le bébé à venir, peut craindre de ne plus y avoir sa place. Ou que son beau-parent lui préfère cet enfant « légitime ».

Il faudra alors rassurer l’enfant sur l’amour porté par ses parents et beaux-parents et lui donner pleinement sa place de grand frère ou de grande sœur en l’impliquant au maximum dans la grossesse.

Lorsque mes enfants ont appris que leur père allait de nouveau être papa, ça leur a fait un choc. D’abord parce que leur père n’était pas très présent pour eux donc ils avaient l’impression qu’avec l’arrivée de ce nouvel enfant, il les délaisserait complètement et ensuite parce mon fils aîné allait avoir 20 ans d’écart avec son nouveau petit frère. Je les ai rassurés en leur disant que ce bébé n’y était pour rien et que de toute façon dès qu’ils le verraient, ils l’aimeraient et pour finir que ce bébé serait un nouveau lien avec leur père. Cela a vraiment rassuré mes enfants, d’autant plus que tout s’est passé de cette façon. Ils sont fous de leur petit frère !

Célia, 46 ans, maman de 2 enfants 17 ans et 20 ans

Renoncer à voir ses parents ensemble

À noter également que l’arrivée d’un bébé dans cette nouvelle famille va mettre un terme à tout espoir de réconciliation entre les 2 parents. Il est important de dire que ce n’est pas ce nouveau bébé qui est la cause de la séparation. Mais au contraire mettre en avant tous les aspects positifs que va apporter cette future naissance.

Culpabilité et empathie pour l’autre parent

Si l’autre parent n’a pas refait sa vie et digère mal la séparation, l’enfant sera parfois tiraillé entre plusieurs sentiments : la joie que lui procure l’annonce de la grossesse et la peine – réelle ou pas – que cela va causer à « l’autre parent ». Ce sera alors à vous (et à l’autre parent) de le rassurer, de trouver les mots et de prendre le temps.

Conseils de parents pour annoncer l’arrivée d’un bébé dans une famille recomposée

Qui doit annoncer la grossesse dans une famille recomposée ?

Pour Sophie, le plus important était de faire l’annonce à tous les enfants en même temps :

C’était primordial pour nous de pouvoir l’annoncer ensemble à nos enfants et beaux-enfants et en même temps pour ne pas créer de jalousie. C’était compliqué car ils ne vivent pas tout le temps sous le même toit mais c’était vraiment la chose la plus importante pour nous.

 

Julien a préféré l’annoncer seul à ses enfants :

On avait décidé avec ma compagne que c’est moi qui annoncerai la nouvelle de la grossesse à mes enfants. Comme ils sont très sensibles et plein d’empathie, on ne voulait pas qu’ils refoulent leurs sentiments devant leur belle-mère et ne puissent exprimer leur éventuelle colère ou tristesse.

Les conseils pour annoncer l’arrivée d’un bébé aux aînés

Quand prévenir l’autre parent ? Avant ou après les enfants ?

Carine a préféré prévenir l’autre « parent » avant de l’annoncer aux enfants :

Nous nous étions séparés alors que nos enfants avaient 2 et 5 ans. Lorsque je suis retombée enceinte de mon nouveau compagnon 3 ans plus tard, j’en ai parlé à leur papa avant de l’annoncer à mes enfants. Je voulais lui laisser le temps de digérer la nouvelle, de se préparer à leurs éventuelles questions et bien sûr qu’il ne l’apprenne pas de la bouche de mes enfants… ou de nos amis communs !

 

Alexandre l’a annoncé à ses enfants avant :

J’ai préféré l’annoncer à la maman après l’avoir dit aux enfants. Je voulais pouvoir lui dire comment ils avaient réagi face à la nouvelle. Leur attitude très positive et leur joie suite à l’annonce l’avait d’ailleurs beaucoup rassurée, je me souviens.

Parler de « Demi-frère et demi-sœur » ou de « frère et sœur » ?

Marc, lui, ne voulait pas faire de différence : 

Quand nous avons annoncé la grossesse à mes 3 grands, nés d’une précédente union, j’ai tout de suite parlé de leur « petite sœur et pas de leur « demi-sœur ». Je n’ai jamais fait de différence entre elle et les autres. Pour moi, ils sont une fratrie de 4 même si la petite dernière n’a pas la même maman et qu’ils ne vivent pas toujours sous le même toit.

 

Pour Virginie, c’était important de laisser le choix :

On a toujours laissé libre du nom : sœur ou belle-sœur. Ce sont les filles de mon mari qui ont choisi « sœur ». C’était important pour nous que ce soit par choix personnel et non par obligation.

l'astuce !

Pour l’annonce au fils de mon compagnon de 4 ans, j’ai cherché des livres pour enfants qui se positionnent du point de vue du grand frère et non pas du « papa et de la maman ». Car je ne voulais pas qu’il y ait de confusion et éviter au maximum de parler du bébé dans le ventre de la maman et sortir du classique « papa et maman vont t’annoncer quelque chose » Je crois qu’à la fin je connaissais par cœur « Tchoupi bientôt grand frère » ! 😊

Aurélie, future maman

Vous êtes une famille recomposée ? Et vous, comment avez-vous annoncé l’arrivé de bébé à vos enfants et/ou beaux-enfants ?

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus