Apprentissage de la propreté : quand et comment ?

par Hello Tribu
100 vues
Apprentissage de la propreté

Quand savoir quand mon enfant est prêt pour le pot ? Comment lui apprendre à être propre ? Quel est le bon moment pour lui retirer les couches ? La Tribu vous livre conseils et astuces pour réussir l’apprentissage de la propreté.

Quand savoir quand mon enfant est prêt pour le pot ?

Il n’y a pas d’âge spécifique pour que votre enfant devienne propre. L’apprentissage peut commencer dès 18 mois et s’étaler jusqu’à 3 ans, voire plus tard. On dit souvent qu’il faut attendre que bébé sache monter et descendre les escaliers tout seul : il sait alors contracter les muscles de son sphincter et peut ainsi contrôler sa vessie et ses selles.

En parallèle, si votre enfant est à l’aise d’un point de vue psychomoteur, s’il s’intéresse à ce qui se passe dans sa couche et/ou vous prévient lorsque sa couche est sale, s’il imite son grand frère ou sa grande sœur en essayant d’aller sur le pot, s’il essaie d’enlever sa couche tout seul, il est temps de lui proposer le pot.

Aider mon enfant à être propre : les différentes étapes de l’apprentissage de la propreté

Étape #1 – Verbaliser le « pipi » et « caca »

« Oh tu as fait caca là… », « Mais c’est une couche pleine de pipi, tu avais très envie ! », « Tu es en train de pousser ? ». En mettant le plus tôt possible des mots sur ce qui se passe dans sa couche (ce que vous faites naturellement), vous aiderez votre enfant à prendre conscience de ce qui se passe… dans son corps… Et c’est lui qui finira par montrer sa couche et à vous prévenir qu’elle est pleine et qu’il a besoin d’être changé.

Étape #2 – Le familiariser avec le pot

Au début, vous pouvez tout simplement lui montrer le pot (ou un siège adaptable sur les toilettes s‘il est plus grand) pour qu’il s’habitue à l’objet et lui expliquer à quoi il sert. Si possible mettez le pot dans un seul endroit, dans la salle de bains ou aux toilettes.

Évitez de le mettre au milieu du salon : votre enfant doit comprendre qu’aller sur le pot est un moment « intime » et ne se fait pas en public (difficile à expliquer, certes, alors qu’il passe la tête pour parler à papa ou maman dès que vous essayez d’avoir quelques minutes de tranquillité aux toilettes, 😊).

Au début, et pour s’habituer au pot, il pourra s’y asseoir, même habillé ou s’amuser à y installer doudous et/ou poupées.

J'y pense !

Si vous optez pour un réducteur, pensez bien à mettre un tabouret également ! Car il est très difficile de pousser… avec les pieds en l’air !

Étape # 3 – Lui proposer fréquemment le pot

Une fois que votre enfant est familiarisé avec le pot, vous pouvez lui proposer fréquemment, à des moments-clés (au lever, avant le coucher, avant, ou après les repas par exemple). N’hésitez pas à rester à côté de lui, à le féliciter quand il « fait » sur le pot.

Bien entendu, ne lui mettez pas la pression. S’il ne « fait » pas dans le pot, c’est qu’il n’a peut-être pas envie à ce moment-là, ou n’est pas encore prêt. Ne rentrez surtout pas dans une relation conflictuelle au sujet de la propreté : pas de disputes, ni de menaces !

Félicitez-le s’il y arrive mais sans en « faire trop », et ne montrez pas à quel point c’est important pour vous. Il ne faut pas mettre trop d’enjeu, ni de pression : il ne fait pas pipi pour vous faire plaisir mais parce que c’est une étape de son développement et un apprentissage comme un autre.

Vous pouvez mettre en place des petits rituels : regarder ce qu’il y a dans le pot, aller ensemble vider dans les toilettes, expliquer qu’on va jeter, dire « au revoir » au caca, tirer la chasse d’eau, se laver les mains.

Étape #4 – Enlever les couches

Une fois que votre enfant demande de lui-même à aller sur le pot, régulièrement et fréquemment et que ses couches sont la plupart du temps sèches, vous pouvez envisager de passer à l’étape supérieure : enlever les couches !

Commencez par des moments spécifiques de la journée en évitant au début les trajets en voiture et les longues promenades.

l'astuce !

Si possible, j’attend l’été pour lui enlever les couches

Il est plus pratique d’apprendre à bébé à être propre l’été ! N’hésitez pas à profiter des beaux jours pour lui retirer sa couche quand il peut « facilement » uriner.

Devenir propre : ça met combien de temps ?

Comme pour l’âge, il n’y a pas de règles : certains enfants deviendront propres en quelques jours, d’autres en plusieurs mois.
A noter, qu’un enfant propre le jour (même rapidement) ne le sera pas forcément tout de suite la nuit. C’est entre 2 et 5 ans qu’un enfant ne fait plus pipi au lit la nuit. Au-delà on parle d’énurésie nocturne.

On se détend avec tous les bons conseils pour l’accompagner sereinement vers la propreté

Et si mon enfant refuse d’être propre ?

S’il ne veut pas aller sur le pot ou mouille ses culottes régulièrement, mieux vaut attendre un peu, il n’est peut-être pas prêt. Surtout ne lui mettez pas la pression, vous pourrez lui re-proposer le pot un peu plus tard.

Si votre enfant n’est pas propre pour son entrée à l’école, ne vous inquiétez pas : l’apprentissage se fera rapidement au contact de ses camarades et du personnel de l’école.

En revanche, si à 4 – 5 ans, il continue à avoir des fuites fréquentes, parlez-en à un professionnel de santé.

Ma fille ne voulait pas aller sur le pot

Malgré nos nombreuses sollicitations, ma fille de 3 refusait d’aller sur le pot et faisait régulièrement pipi et caca dans sa couche. J’appréhendais énormément la rentrée à l’école. Et c’est elle, qui, la veille de la rentrée m’a dit « maintenant je suis grande, je n’ai plus besoin de couches » ! Et elle a été effectivement propre la journée dans la foulée avec de très rares accidents. Là, elle m’a vraiment épatée !  Il suffisait de lui faire confiance en fait.

Sandra, 28 ans

Pour aller plus loin : livres sur la propreté

Pour accompagner votre enfant dans l’apprentissage de la propreté, vous pouvez lui lire des livres sur le sujet. Voici la sélection de la TRIBU :

  • Propre de Dr Catherine Dolto – Gallimard Jeunesse
  • Le pot ça sert à quoi ? de Sophie Bellier et Marie Quentrec – Fleurus
  • Sur le pot de Madeleine Deny, Morgane Raoux, Tiago Americo – Hatier Jeunesse
  • Non, pas le pot ! de Stéphanie Blake – l’Ecole des Loisirs
  • Lionel fait caca de Éric Veille – Actes Sud

Et vous, comment s’est passé l’apprentissage de la propreté avec votre enfant ?

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus