Bébé nageur : à quel âge ? comment ? où ?

par Hello Tribu
893 vues
Bébé nageur

Les séances des bébés nageurs promettent complicité, amusement et détente. Cela permet aussi de contribuer à l’éveil de bébé en le familiarisant avec le milieu aquatique. Une activité en famille qui offre de nombreux bienfaits mais qui mérite quelques éclaircissements avant de faire le grand plongeon !

Bébé nageur : mais au fait c’est quoi ?

Ne vous méprenez pas, les cours des bébés nageurs n’ont pas vocation d’apprendre les préceptes de la natation, mais plutôt, de familiariser bébé à l’eau. Ils permettent également de stimuler l’éveil du tout-petit, tout en favorisant son développement psychomoteur.

Autre avantage : généralement les cours sont donnés en petit groupe. L’occasion pour bébé de sociabiliser et de tisser des liens entre deux barbotages.

Véritables moments de partage, les séances se déroulent dans des piscines adaptées, en votre présence, et celles de professionnels. Un partenaire de nage est autorisé à vous accompagner.

Bébé nageur : à partir de quel âge ?

Les séances sont ouvertes à partir du 4ème mois de bébé une fois les deux premières injections vaccinales DTPolio reçues, et un certificat médical autorisant cette pratique en poche. Les séances peuvent se pratiquer jusqu’aux 4 à 6 ans de l’enfant selon les piscines.

Pour les inscriptions, prenez-vous-y tôt, les places sont très prisées.

Bébé à la piscine : y a-t-il des contre-indications ?

ON EVITE SI… bébé a des troubles respiratoires (bronchite, asthme…) ou cardio-vasculaires, des otites ou rhino-pharyngites fréquentes, ou encore, des problèmes de peau (eczéma, peau sèche).

La règle d'or !

ON PREND SES PRÉCAUTIONS !
Pour pratiquer cette activité, le bassin doit être agréé par la Fédération des Activités Aquatiques d’Eveil et de Loisir (FAAEL).
La température de l’eau doit se situer aux alentours des 32°, pour 25° en extérieur.
Aux moindres signes de tremblements, de lèvres violettes ou d’inactivité dans l’eau, sortez bébé, séchez-le à l’aide d’une grande serviette, puis donnez-lui à manger et à boire.

Comment se déroule une séance ?

Rassurez-vous, aucun risque que bébé ne soit jeté du haut du grand plongeoir. La découverte de l’eau se fait petit à petit. Pas question de forcer qui que ce soit ! Les premières séances durent 30 minutes maximum et pourront durer jusqu’à 1h à partir de ses 18 mois.

Dans les premiers temps, bébé et vous serez en contact permanent. Vous l’immergerez progressivement, jusqu’à la bouche, pour commencer la découverte. Une fois à l’aise, vous pourrez alors l’allonger sur le dos.
Par la suite, la phase dite « d’immersion » pourra démarrer. En tenant bébé dans vos bras, plongez sous l’eau le temps de quelques secondes. Ne soyez pas surprise de voir bébé fermer la bouche et retenir sa respiration : c’est un réflexe naturel !

Lorsque vous le sentirez pleinement à l’aise, laissez-le seul sous l’eau en vous éloignant un peu. Bien sûr, restez toujours à bonne distance pour intervenir à tout moment.
Rapidement, tapis, frites et autres jeux feront leur apparition dans le bassin. Amusement garanti !

Découvrez le partage d’expérience d’Aurélien sur l’activité bébé nageur

Le saviez-vous ?

Grâce aux 9 mois passés dans le liquide amniotique, bébé présente naturellement des aptitudes à nager. A noter qu’il aura tout de même besoin de tout votre soutien une fois dans l’eau.

A chaque étape, n’hésitez pas lui parler, à l’encourager… ainsi rassuré, bébé appréciera d’autant plus la séance (et vous aussi !).

Mémo

Quel équipement pour mon petit nageur ?

  • Une couche étanche jetable ou lavable pour éviter les petits accidents, à mettre en dessous du maillot de bain.
  • Un bonnet de bain, obligatoire dans certaines piscines. Privilégiez ceux en maille, ils auront le mérite de ne pas arracher ses petits cheveux !
  • Une serviette de bain toute douce pour se réchauffer.
  • Un goûter et à boire (ça creuse de se dépenser !). Pensez également à faire manger et boire bébé au moins 1h avant, afin d’éviter l’hypoglycémie ou les régurgitations.
  • Un savon et une crème hydratante spéciale bébé (le tout non coloré et non parfumé). A noter que bébé devra être lavé avant et après l’activité.
  • Un sérum physiologique et du coton pour nettoyer ses yeux et petits bobos.
  • Le sac à langer (couches, lingettes, sacs plastiques pour stocker couches et vêtements usés…)
  • Des vêtements de rechange et un bonnet (en fonction de la saison) pour ne pas attraper froid en sortant.

Alors, prêts à faire le grand saut vous aussi ? 

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus

Bons Plans exclusifs Hello Tribu