Comment préparer mon enfant à l’arrivée d’un bébé ?

par Les Enfants sont Formidables
598 vues
Préparer ainé arrivée petit frère petite soeur

Votre famille va s’agrandir. A la joie de cette merveilleuse nouvelle et au rêve de la première rencontre entre vos enfants, se mêle parfois une pointe d’inquiétude : mon enfant va-t-il bien prendre ce futur rôle de grand frère / grande sœur ?
Rassurons-nous, il ne s’agit pas forcément d’une situation délicate et nous avons la chance de profiter de plusieurs mois pour l’accompagner tout doucement ! On fait le point sur comment préparer son enfant à l’arrivée d’un bébé dans la famille…

Quand et comment annoncer l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite soeur ?

Nombreux parents attendent la fameuse période des 3 mois, correspondant à la première échographie, pour annoncer la bonne nouvelle à leur entourage. Au-delà de ce principe de précaution, il faut savoir qu’avant 4 ans, un enfant a une notion très imprécise du temps. L’attente pourrait alors lui sembler très longue…

L'astuce !

Pour préparer tout doucement votre enfant à l’arrivée bébé, utilisez un calendrier qui lui permettra de visualiser le temps qui passe.

Si malgré toutes vos précautions, votre enfant venait à soupçonner quelque chose ou que vous sentez un changement de comportement, il est important de ne pas créer d’inquiétudes inutiles. Si vous vous retrouvez au pied du mur et qu’il vous en parle, il est préférable de ne pas nier et de lui annoncer.

Profitez d’un moment calme où vous serez tous réunis et préférez un « On va avoir un bébé » moins impliquant, plutôt que « Tu vas être grand frère/ grande sœur ». Soyez enjoués, sans trop en faire. Insistez sur le caractère joyeux pour chaque membre de la famille et sur le fait qu’il va être « grand », mais qu’il sera toujours un enfant.

Pour l’annoncer à notre fils, nous lui avons offert un livre de Tchoupi « Maman attend un bébé ».

Océane, 31 ans

 

Nous voulions créer un moment festif et unique, juste entre nous. Nos enfants étaient tout excités en découvrant les confettis bleus du ballon qu’ils ont éclaté ensemble !

Marie, 35 ans

Doit-on l’impliquer ?

Sa petite vie ne doit pas être centrée sur la future naissance. Parlez-en en évoquant vos souvenirs de jeunesse avec vos frères et sœurs (faisons l’impasse voulez-vous, sur les bagarres pour cette fois !). Mettez l’accent sur combien le fait de partager des instants à plusieurs est fantastique et la fratrie, une richesse.

Demandez-lui de choisir un doudou ou un vêtement pour le bébé… Sollicitez son avis lors de la préparation de la chambre de son petit frère / petite soeur… Quelques actions ici et là pour qu’il s’habitue à l’idée, se projette et se sente valorisé. En effet, un enfant inquiet ou potentiellement jaloux peut manquer de confiance en lui et le faire douter de sa place dans la famille. A vous de le rassurer !

Par précaution, évitez d’être accompagnés de votre enfant lors des rendez-vous médicaux, en particulier lors des échographies. En cas de mauvaises nouvelles, il vous sera difficile de gérer vos émotions en sa présence. Cependant, vous pouvez l’impliquer en lui faisant toucher votre ventre et vous appuyer sur des livres pour lui expliquer le miracle de la vie.

Préparer son enfant au jour J de l’arrivée bébé

A quelques semaines du terme, expliquez à votre enfant que le jour où bébé arrivera, une personne qu’il connaît bien, et que vous nommerez, prendra soin de lui et cela à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Le jour J, préparez la rencontre de la façon qui vous semble la mieux adaptée à votre enfant. Si vous le savez un peu possessif, veillez éventuellement à ne pas avoir bébé dans les bras lors de la première rencontre. Ainsi, l’aîné aura moins l’impression qu’il a été « remplacé » par bébé.
Laissez-le présenter le bébé à votre entourage et soyez vigilants à l’attention portée par tous.

L'astuce !

Pourquoi ne pas lui offrir une petite pochette cadeau pour l’occuper (le temps peut être long à la maternité) ou un clin d’œil pour valoriser son nouveau rôle de « grand » ?

Vous notez un changement de comportement après la naissance ?

Ce n’est pas une fatalité et il est fort probable que tout se passe merveilleusement bien. Ou qu’un léger changement de comportement ne se produise que sur une très courte période.

Une pointe de jalousie ? L’amour des parents ne se divise pas à l’arrivée d’un nouvel enfant, il se multiplie et cela même pour les nuls en maths. Alors, parlez-lui de son enfance, du bonheur ressenti ensemble… Appuyez-vous sur des photos et des souvenirs… Et surtout, ménagez toujours du temps en famille et en tête-à-tête avec lui : les fameux temps de qualité.

L'astuce !

Prenez un ballon et gonflez-le pour expliquer à votre enfant que votre cœur est comme lui et qu’il grandit pour laisser de la place à tout le monde.

Une certaine indifférence ? Après tout, il s’attendait à avoir un copain de jeu et le bébé ne lui court pas vraiment après. Quoi qu’il en soit, respectez toujours ses émotions et laissez-le exprimer ses sentiments.

Une légère régression ? Votre enfant réclame une tétine qu’il n’utilise plus depuis 2 ans ? Aucune inquiétude à avoir ! Il s’agit simplement d’un appel du pied de votre enfant qui réclame un peu d’attention et qui prendra fin naturellement.

Le seul point sur lequel il vous faudra être intransigeant, est la violence. Mettez des limites et intervenez fermement dès que vous percevez un geste suspect.

A la maison

Peut-être avez-vous imaginé, voire idéalisé, la relation entre vos enfants ? La relation de départ n’est pas toujours celle attendue.
Mais il vous est possible d’apporter un petit coup de pouce pour créer du lien avec des moments de partage : le moment du bain, les prendre ensemble en photos, … Ou encore en soulignant des instants : faites remarquer combien le bébé lui sourit ou tourne la tête en attendant sa voix, …

Mon conseil

Confiez à votre aîné.e quelques petites tâches occasionnelles qui lui donneront de l’importance : apporter une couche, donner le doudou, etc… Il sera ravi de rendre service et d’avoir de « l’importance ». Mais pour le baby-sitting, il vous faudra en revanche attendre encore un peu !

De retour à la maison, soyez vigilant et ne laissez pas votre jeune enfant sans surveillance avec bébé. En effet, ce nouveau venu est aussi une source de curiosité pour votre enfant, qu’il est tentant de « tester » (toujours gentiment bien sûr) : « Et si je lui faisais un gros câlin comme ça… Et si je lui mettais le doigt dans l’œil comme ci, ça ferait quoi ?… »

ET VOUS ? Comment avez-vous annoncé l’arrivé d’un petit frère / petite soeur à votre aîné.e ?
Comment a-t-il/elle réagi ?

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus

Mascotte Hello Tribu

L’appli mobile Hello Tribu est disponible sur les stores ! Téléchargez-la gratuitement :

Disponible sur Play Store

Disponible sur App store