Yoga postnatal : se retrouver après l’accouchement

par Charlotte Poulat
277 vues

Vous avez accouché récemment, ou il y a quelques mois, et tous les yeux sont rivés sur votre nouveau-né. Normal, c’est le plus beau bébé du monde ! Mais vous, comment allez-vous ? Pas évident de prendre soin de soi quand il faut aussi s’occuper de bébé. Bonne nouvelle, le yoga postnatal peut vous aider à retrouver la forme, à la fois physique et mentale.

Le Yoga postnatal, c’est quoi ?

Il s’agit d’un type de yoga doux, permettant de se réapproprier son corps en douceur après l’accouchement. Les exercices pratiqués sont adaptés aux spécificités du post-partum ainsi qu’à votre vécu lors de l’accouchement (césarienne, épisiotomie…). Les mamans peuvent généralement venir avec leur bébé et partager avec lui un moment de détente.

La règle d'or !

Je ne m’empêche pas de venir en cours, effrayée ou gênée par les éventuels pleurs de mon bébé.
Toutes les mamans sont dans la même situation que moi ! Ma-Mon professeur-e saura par ailleurs me proposer des postures adaptées pour calmer ou nourrir mon bout de chou, tout en profitant des bienfaits de la séance.

À quel moment puis-je démarrer les cours de yoga postnatal ?

Le plus tôt possible ! Même si la rééducation abdo-périnéale n’a pas débuté, les exercices sont adaptés au corps et au stade postpartum auquel ils sont pratiqués. C’est pourquoi il est important de vous renseigner au préalable sur les formations en yoga postnatal de votre professeur-e.

Les objectifs de séances en fonction des semaines

  • Éliminer et drainer le corps, tout en limitant la pesanteur et les hyperpressions abdominales, dans les toutes premières semaines suivant l’accouchement.
    Les postures se font essentiellement allongée ou à quatre pattes, afin de protéger le périnée qui a été affaibli par la grossesse. La priorité est axée sur la remise en place des organes, notamment grâce à la Fausse Inspiration Thoracique (FIT).
  • S’étirer, se détendre, lutter contre les douleurs dans la nuque, le dos ou encore ligamentaires, dans un second temps.
    Les exercices sur ballon sont particulièrement indiqués et agréables pour la maman.
  • Retonifier en douceur les abdominaux, au-delà du premier mois ou lorsque le périnée aura retrouvé suffisamment de tonicité.
    Pour cela il est nécessaire de suivre une rééducation périnéale auprès d’un professionnel de santé.
ça vous intéresse ?

À lire : Bernadette De Gasquet
Mon corps après bébé : tout, ou presque, se joue avant 6 semaines : protégez votre avenir de femme !

Est-ce que le yoga postnatal me dispense d’une rééducation abdo-périnéale ?

NON ! Il est impératif de rééduquer son périnée, puis ses abdominaux, auprès d’une sage-femme ou d’un kinésithérapeute, y compris en cas de césarienne ! Quel que soit le type d’accouchement vécu, le périnée comme les abdominaux ont été affaiblis et détendus par la grossesse et le poids du bébé porté durant 9 mois.

L’absence de rééducation accroît les risques de subir à terme des problèmes d’incontinence, ou, dans les cas les plus sévères, de descente d’organes puisque le plancher pelvien n’est plus suffisamment solide pour les retenir.

En savoir plus sur la reprise du sport après l’accouchement

Bon à savoir !

Je fais attention aux types d’exercices de renforcement abdominal pratiqués ! Les abdominaux type crunch produisent des hyperpressions abdominales néfastes pour mon périnée. Je préfère une technique douce mais efficace, comme l’approche posturo-respiratoire enseignée par la Docteure Bernadette De Gasquet.

Comment se déroule un cours de yoga postnatal ?

Un cours collectif de yoga dure en moyenne 1h15 et se déroule généralement de la façon suivante :

  • Ouverture du cours sur un temps d’échange : comment je me sens, quelles sont mes inquiétudes, mes petites (ou grosses !) douleurs, comment va bébé… Ce moment convivial et de partage entre mamans est essentiel et fait partie intégrante du cours.
  • Le « centrage », axé sur un travail de la respiration, permettant d’entrer concrètement dans la séance et de se concentrer.
  • Les étirements, pour relâcher, chauffer le corps et le préparer à la séance
  • La pratique posturale, en harmonie avec le travail du souffle et de la respiration. Les exercices peuvent être réalisés à l’aide de ballons, de sangles ou de coussins de grossesse.
  • La relaxation : une bulle de détente et de douceur, pour se libérer de la fatigue et du stress.
Memo

Je privilégie les cours en petit comité, avec huit mamans au maximum. Cela permet à ma-mon professeur-e de me connaître et d’adapter ses séances à mon état physique et psychologique. Cela peut aussi être l’occasion pour moi de tisser des liens avec d’autres mamans !
Pour une séance sur mesure, j’opte pour un cours privé à domicile.

Le Yoga postnatal, un bon moyen de lutter contre la solitude et le baby-blues ?

Tout le monde va bien, il faut donc se réjouir. Certes, mais le tableau est loin d’être aussi idyllique. Malheureusement, les nouvelles mamans sont bien souvent les grandes oubliées de la période post-accouchement. Oubliées parfois par leur entourage, personnel ou médical, oubliées parfois par elles-mêmes, car il faut prendre soin de son bébé. « Lève-toi et marche ! » semble être l’adage post-accouchement.

Pourtant, la période du postpartum est cruciale pour la santé du corps. Il faut récupérer de la grossesse, de l’accouchement, et s’adapter à ce nouveau corps qui s’est modifié. Dur dur pour le moral, surtout quand la fatigue est là.

Sortir de chez soi, parler, échanger, se confronter aux difficultés des autres mamans, tout en prenant soin de son corps lors des séances de yoga postnatal, contribue à lutter contre le sentiment de solitude parfois éprouvé par les nouvelles mamans.

En conclusion…

Le postpartum est un véritable challenge pour la nouvelle maman que vous êtes. Prendre soin de soi, lorsqu’il faut en parallèle répondre aux besoins de bébé, n’est pas chose aisée. Le yoga postnatal sera votre meilleur allié pour vous reconnecter à votre corps et votre mental, et profiter au mieux de votre bébé. Et bonne nouvelle, bien que le plus tôt soit le mieux, il n’est jamais trop tard pour commencer !

Et vous ? Vous avez testé le yoga postanatal ? Qu’en avez-vous pensé ?

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus