Comment aider mon enfant à ne plus avoir peur du noir ?

par Manuela Ducloux
614 vues
Aider son enfant à ne plus avoir peur du noir

© Crédit Photo : Etoiles et crayons gris

Peur de la séparation, période du non, peur du noir, des monstres, des loups, envie de profiter encore une peu de papa ou maman… pas toujours facile de coucher nos loulous ou de les aider à se rendormir en pleine nuit !

S’il n’y a évidemment pas de recette miracle, Manuela de Polochon & Cie, accompagnée des expertes d’Eveil et Conseil, nous donne quelques conseils « éclairés » !

Créer une ambiance propice au sommeil

Le soir, il est préférable d’éviter de sur-stimuler nos loulous en privilégiant les jeux calmes, les histoires ou le bain, aux jeux excitants. En effet, les activités et ambiances calmes ont un effet apaisant et propice à l’endormissement.

Des petits détails participent également à favoriser une ambiance apaisante : évitez les bruits (télévision, …), veillez à garder une température adéquate (18-20°C) dans sa chambre, pensez à ajuster la taille de son lit, à tamiser la lumière…

Fixer l’heure du coucher

L’heure du coucher doit être fixe et imposée par les parents... Alors, si votre loulou essaye de la repousser, vous pouvez accepter quelques minutes mais pas des heures ! Le rythme régulier sécurise votre enfant et c’est donc l’une des clefs pour qu’il ait un bon sommeil…

Voici les besoins en sommeil de votre enfant :

  • À la naissance : bébé peut dormir entre 16 et 20 heures par jour.
  • À partir de 3 mois : 8 à 9 heures de nuit + 2 à 3 heures de siestes, soit 14/15 heures de sommeil par jour.
  • Vers 4 mois : le rythme diurne et nocturne s’installe, bébé commence à distinguer le jour et la nuit.
  • À partir de 6 mois : 11 heures de nuit + 2 siestes d’1 heure ou plus, soit 14/15 heures de sommeil par jour.
  • À partir de 18 mois : la sieste du matin disparaît (si votre bout de chou n’en a pas besoin).
  • À partir de 3 ans : 10 heures de nuit + une sieste, soit 11/12 heures de sommeil par jour.
  • Vers 4 ans : la sieste de l’après-midi disparaît et jusqu’à 10/12 ans, 10 à 11 heures de sommeil restent recommandés.

Un rituel de coucher pour votre enfant

Créez un rituel apaisant et plaisant au moment du coucher, personnalisable en fonction des préférences de votre petit loup. Câlins sécurisants, doudou, histoires, berceuses ou massage… Chacun trouvera son petit rituel qu’il est important de répéter chaque soir !

Et puis une fois qu’il est apaisé, vous devez quitter la chambre pour le laisser s’endormir seul, car il doit apprendre à s’endormir seul pour pouvoir se rendormir ensuite par lui-même en cas de réveil nocturne !

En savoir plus sur la mise en place d’un rituel du coucher

Utiliser la lumière pour apaiser les peurs

© Crédit Photo : @julieféedesbulles

Dans l’imaginaire collectif, la nuit est souvent associée aux dangers et aux peurs. Vers l’âge de 2 ans, l’imaginaire de l’enfant se développe de plus en plus et il est encore difficile pour lui de faire la différence entre la réalité et le fruit de son imagination. Entre rêves et cauchemars, son imagination peut lui jouer des tours.

Il est donc très important de rassurer son enfant et de lui apprendre à faire confiance à son environnement. La lumière peut alors jouer ce rôle apaisant et rassurant.

Lors du rituel du coucher, une veilleuse ou une liseuse diffusant une lumière douce et tamisée, peut aider à créer une sorte de cocon sensoriel, à la fois contenant et rassurant, qui favorisera un sommeil de qualité. Cette lumière peut également minimiser l’angoisse que le jeune enfant peut éprouver lorsque vient le moment où il faut se séparer de papa et maman.

Une lampe nomade peut également aider votre enfant à lutter contre ses angoisses nocturnes et lutter contre les « monstres ». Elle lui permettra par exemple de se déplacer tout seul (pratique lorsque votre loulou veut aller aux toilettes en pleine nuit). En mettant en confiance votre enfant avec une lampe qu’il peut manipuler à sa guise, vous aller ainsi développer son autonomie et donc lui permettre de se rassurer seul.

Le coup de coeur

Nous recommandons la lampe torche nomade « Passe-Partout » de Polochon & Cie à tous les Minis qui expérimentent quelques nuits agitées par les petites peurs ou par un fort besoin de réassurance…

Les Expertes Eveil & Conseil

 

Jeanne Ribierre – Psychologue
Amélie De Villèle – Orthoptiste
Laetitia Velter – Psychomotricienne

En savoir plus sur cette lampe spécialement conçue pour accompagner en toute sérénité les enfants dans l’article d’Eveil et conseil, ou sur le site de Polochon&Cie 

ET VOUS ? Comment aidez-vous votre enfant à ne plus avoir peur du noir ?

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Article co-écrit par Manuela Ducloux et les expertes Eveil&Conseil : Jeanne Ribierre, Amélie De Villèle et Laetitia Velter 

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus

Bons Plans exclusifs Hello Tribu