Comment bien choisir ses couches jetables ?

par Coralie
520 vues
Choisir couches jetables

Nous connaissons tous les couches jetables pour bébé. Véritable révolution pour les parents dans les années 1960, elles sont aujourd’hui indispensables pour la plupart d’entre nous. A l’heure de la prise de conscience quant au réchauffement climatique et à l’impact de notre mode de surconsommation pour la planète, beaucoup de parents cherchent à consommer autrement.

Du lange en coton en passant par la première couche jetable puis à la couche jetable écologique, faisons le point sur ces 60 ans qui ont révolutionné le monde de la couche !

Des langes de coton aux couches en cellulose :

Bien avant l’ère des couches jetables, nos grands-mères utilisaient des langes en coton, très semblables aux langes carrées en double gaze de coton que nous utilisons actuellement comme doudous ou protection de matelas à langer pour nos bébés.

L’emmaillotage était de rigueur et les couches étaient composées de plusieurs tissus et d’épingles à nourrice. Chaque tissu souillé devait être soigneusement bouilli et lavé à la main. Une vraie corvée pour nos grands-mères qui passaient littéralement leurs vies dans les couches…

Les prémices de la couche jetable :

Début des années 1950, la première alternative aux tissus fait son apparition : des sortes d’inserts en ouate de cellulose que l’on place en contact avec la peau du bébé. De quoi limiter les tissus souillés, un premier pas vers la couche jetable. Début des années 1960 aux Etats-Unis, un homme du nom de Victor Mills inventa la toute première couche jetable qui remplace complètement les vieux langes de coton. La révolution est en marche !

Ce n’est qu’en 1978 que les couches jetables font réellement leur apparition dans les foyers français. La couche jetable est finalement très récente !

Depuis 40 ans, la couche jetable n’a cessé d’évoluer et de s’améliorer. Composée de cellulose blanchie, de plastique et de produits chimiques pour l’absorption et les odeurs, nous en utilisons plus de 3 milliards par an rien qu’en France !

La prise de conscience écologique :

Aujourd’hui, la couche jetable fait partie intégrante de notre quotidien, pratique et avec un coût « modéré » en fonction des marques, impensable de s’en défaire pour une majorité de parents. A l’heure de la prise de conscience quant à notre consommation qui se doit d’être plus éco-responsable, bon nombre de parents souhaitent désormais se tourner vers des couches jetables plus respectueuses de l’environnement et surtout plus sûres pour leurs enfants !

Pour cause, la couche étant un produit développé dans les années 60, «le plastique c’est fantastique », et faute de vraie réglementation sur le marché, il a été prouvé par des études toxicologiques et notamment par un rapport de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) début 2019 que la plupart des couches dites “classiques” comportent des substances allergisantes, reprotoxiques et potentiellement cancérigènes comme le glyphosate.

Quand l’on sait qu’un bébé porte des couches en contact avec ses parties génitales 24h/24 pendant environ 3 ans, voir plus pour les nuits… cela fait froid dans le dos !

Les couches françaises et écologiques à la rescousse :

Après la publication de ces études, vous vous retrouvez sans doute parmi les parents complètement désarmés face à cette nouvelle ? Moi aussi. Heureusement les choses changent ! Quelques marques de couches écologiques saines avec des rapports toxicologiques à l’appui ont fait leur apparition pour apporter plus de transparence et de qualité sur des couches en manque criant de réglementation.

Je ne compte pas les soirées passées à étudier les comparateurs, les avis sur les forums, les discussions interminables avec les copines déjà mamans, groupes Facebook et j’en passe pour faire mon propre choix.

Pour vous aider !

Plusieurs critères sont importants à mes yeux :

  • La composition la plus naturelle possible.
  • La transparence sur les rapports toxicologiques pour s’assurer de la qualité.
  • Un produit local afin de favoriser le circuit court pour adoucir au maximum l’impact écologique (évitons l’effet « tomate bio du Brésil » ^^) et puis parce que je suis un peu chauvine. Ici, Cocoricooo c’est français !
  • Une absorption au top ! Traduction « nuit tranquille » pour les parents et pour bébé.
  • Et bien sur, un prix accessible.
La Tribu vous conseille...

Mon choix final :

Après une longue investigation personnelle, j’ai arrêté mon choix sur la marque Les Petits Culottés qui a parfaitement répondu à tous mes critères : une couche écologique, saine pour mon bébé et made in France en circuit court et donc à prix tout doux, le top ! Je trouve l’initiative de cette start-up française top et à soutenir. Je profite donc de cet article pour vous partager cette super découverte !

Preuve que c’est possible quand les acteurs s’en donnent les moyens ! 😊

En savoir plus sur les différents choix de couches possibles, ainsi que leurs impacts sur la santé, l’environnement mais aussi sur votre portefeuille.

ET VOUS ? Quel type de couches avez-vous choisies pour votre bébé ?

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus

Bons Plans exclusifs Hello Tribu