L’aromathérapie de la femme enceinte, c’est possible avec les hydrolats et eaux florales

par Christine Leron
1447 vues

Difficulté de digestion, saute d’humeur, problèmes de circulation, rétention d’eau, sommeil perturbé ou tout simplement faire face à tous les petits maux de l’hiver en étant enceinte… comment l’aromathérapie peut accompagner le plus naturellement possible ces tracas ?
Attention, les huiles essentielles sont à manipuler avec une extrême prudence pendant la grossesse voire à proscrire totalement pour certaines. C’est pourquoi je vous propose de découvrir comment l’aromathérapie, les hydrolats et eaux florales peuvent contribuer au bien être de la femme enceinte. En route pour une grossesse naturelle, même quand on ne se sent pas très bien !

D’où viennent les hydrolats et eaux florales ?

L’aromathérapie regroupe l’utilisation des huiles essentielles mais aussi celle des hydrolats et eaux florales. Comme on le sait déjà, le maître mot pendant une grossesse, c’est la douceur !

Contrairement aux huiles essentielles, qui doivent être maniées avec beaucoup de précaution, les hydrolats et eaux florales présentent peu de contre indications avec tout autant d’efficacité. Ils se fabriquent à partir de la distillation à la vapeur d’eau de plantes aromatiques, en même temps que l’huile essentielle. Au bout de l’alambic il y a un essencier qui extrait d’une part l’huile essentielle et d’autre part l’eau qui a servi à distiller. Cette eau chargée en principes actifs est notre hydrolat !

Bon à savoir !

On parle d’hydrolat quand la partie distillée de la plante est une feuille, une graine, un rameau ou une écorce.
On parle d’eau florale quand la partie distillée de la plante est la fleur.

Attention : Les hydrolats n’ont pas forcément la même action que l’huile essentielle issue de la même plante. Ne pas remplacer son HE par un HA, vous risquez de vous tromper d’action.

Comment utiliser un hydrolat ou une eau florale ?

  • En interne : pour les adultes et enfants de plus de 12 ans.
    Boire 1 à 2 (max) cuiller à soupe par jour *, pure ou diluée, soit en 1 fois soit à répartir dans la journée dans une bouteille d’eau.
    A prendre en cure de 25 jours maximum.
  • En externe : vaporiser ou laisser agir 3 minutes en compresse.

* se reporter aux indications du flacon.

Soulager les problèmes de digestion pendant toute la grossesse par l’aromathérapie :

  • Pour apaiser les nausées du premier trimestre et pour éviter les vomissements, la mélisse* vous sera d’une grande utilité . Elle calme aussi les crampes d’estomac et les intestins irritables.
  • Le basilic facilite les digestions lentes tout en aidant à lutter contre les crampes d’estomac, le hoquet et les ballonnements.
  • Si vous souffrez de brûlures d’estomac, essayez la lavande fine, elle pourra aussi vous aider à purifier votre haleine.
  • Un foie et une vésicule biliaire fatigués? La marjolaine sera toute indiquée pour les stimuler. En prime, elle soulage les états d’âme de l’estomac et de ses acolytes les intestins en réduisant spasmes, acidité et ballonnements.
  • Enfin la verveine odorante est l’amie des intestins paresseux et inflammatoires grâce à son action laxative douce.

Toutes les techniques naturelles pour prendre soin de soi enceinte

Accompagner les problèmes de circulation de la femme enceinte :

C’est l’hamamélis qu’on utilisera principalement par voie externe en compresse ou en massage en cas de jambes lourdes, de varices, de phlébites, d’hématomes.

l'astuce !

Astuce en cas d’hémorroïdes :

En cas de crise hémorroïdaires, préparez un bain de siège avec de l’eau froide (18 °) et 100 ml d’hydrolat d’hamamélis (3 à 4 c.à.s).

L’aromathérapie pour garder l’esprit serein pendant la grossesse :

On retrouve ici la mélisse* qui agit contre l’anxiété, le stress et la fatigue nerveuse. Avec elle, exit la nervosité voire même les crises de nerfs. De plus elle vous permet de profiter des bras de Morphée plus profondément et plus longtemps pour meilleur sommeil pendant la grossesse.

En cas d’angoisses, privilégiez le basilic qui vous apaisera rapidement car il  rassure les peurs. De plus, comme la camomille romaine, le basilic dénoue les tensions physiques liées au stress. La camomille romaine est également indiquée en cas d’insomnie.

Enfin, la fleur d’oranger apaise le stress, absorbe les chocs émotionnels et favorise le sommeil souvent perturbé chez la femme enceinte.

l'astuce !

Astuce bien-être pour bien dormir :

Prendre un bain ou un bain de pied de 20 minutes avec 80 ml d’hydrolat de lavande fine pour se préparer au sommeil.

Si vous souffrez de rétention d’eau pendant la grossesse :

 Pour une action détoxifiante et lutter contre la rétention d’eau, la verveine odorante sera votre alliée. Quant au cassis, en plus de vous gorger de vitalité il chassera l’excès d’eau comme les douleurs articulaires.

Enceinte en hiver, pensez à l’aromathérapie :

Avec la sarriette vous éviterez la grippe et déjouerez une infection dès les signes avant-coureurs. Vous avez toujours la goutte au nez, mal à la gorge ? Pensez à la sarriette !

Avec le thym à linalol vous détruirez virus et bactéries tout en stimulant votre système immunitaire.

Enceinte et une peau rayonnante grâce à l’aromathérapie :

L’eau florale de rose est un antiride naturel grâce à ses propriétés antioxydantes. Elle s’utilise aussi en cas de démangeaison et d’eczéma.

Et pour l’éclat de votre peau, atténuer la peau grasse, la couperose ou l’acné, vaporisez de l’hamamélis sur votre visage nettoyé juste avant d’appliquer votre crème de jour. En cas d’eczéma, de rougeurs ou de piqures d’insectes, il calme les démangeaisons.

Le bleuet s’applique en compresse sur des yeux irrités ou gonflés.

Pour aider à cicatriser une coupure ou une brûlure, rien de tel que le géranium. Vous pouvez également l’élire au rang de démaquillant naturel. En été il repousse les moustiques tout en dégageant une odeur agréable pour vos narines sensibles.

Et pour la lactation dans les mois à venir, pensez à l’hydrolat de fenouil !

Memo

Téléchargez votre mémo sur l’utilisation des hydrolats et eaux florales

Conservation des hydrolats et eaux florales :

  • Les hydrolats et eaux florales ne contiennent pas de conservateurs.
  • Produits vivants, ils se maintiennent à l’abri de la lumière, de la chaleur et des différences de température : 15° température constante.
  • Une fois ouverts, préservez les au réfrigérateur entre 3 et 6 mois selon les plantes.
  • Pour une utilisation cosmétologique sans ingestion, vous pouvez néanmoins  conserver votre hydrolat à température ambiante environ 6 mois.

Où trouver ses hydrolats et eaux florales ?

  • En boutique bio et en herboristerie.
  • Attention aux « faux hydrolats » utilisés à des fins cosmétiques. En aromathérapie, l’hydrolat et l’eau florale bénéfiques pour  la santé sont des produits qui ne doivent contenir que de l’eau et la plante. Un produit dont la composition comporte de l’alcool, un conservateur, un arôme, une huile essentielle ou toute autre substance ne doit pas être ingéré ni utilisé en cas de grossesse.

Aromathérapie : les hydrolats contre indiqués en cas de grossesse

  • Menthe
  • Romarin
  • Genévrier
  • Cannelle
  • Cyprès
  • Sauge
  • Inule
  • Hélichryse
  • Hysope
  • Achillée Millefeuille

ET VOUS ? Accroche pour inviter au témoignage

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

2 commentaires

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus

Mascotte Hello Tribu

L’appli mobile Hello Tribu est disponible sur les stores ! Téléchargez-la gratuitement :

Disponible sur Play Store

Disponible sur App store