Le portage, un allié dans votre quotidien de parents

par Chloé Ponsin
602 vues
Portage bébé

Vous venez d’avoir un bébé et celui-ci veut être en permanence dans vos bras ? Pas d’inquiétude, c’est tout à fait normal ! Il a passé neuf mois bien au chaud dans votre ventre, c’est pour cela que contre vous, il se sent bien. Le passage de la vie aquatique à la vie terrestre est un vrai chamboulement et nécessite d’être accompagné. Plus vous répondrez au besoin de contact de votre bébé, plus il sera apaisé et vous aussi.

Pour donner à nos enfants toute la proximité qu’ils réclament tout en gardant l’usage de nos mains, les moyens de portage pour bébé sont des outils fantastiques. Mais comment bien les choisir ?
On vous aide à y voir plus clair !

Portage bébé renforcer le lien

© Crédit photo : Chloé Ponsin – Calindekoala

Pourquoi porter mon bébé ?

Le bébé humain est programmé pour être porté. A sa naissance, il naît avec des compétences d’agrippement et trouve sur son parent des points d’appui. Être porté lui rappelle ce qu’il a vécu in-utero. Il entend les bruits du cœur, ressent les mouvements et est contenu au chaud dans une poche. Il se sent bien, en sécurité, et peut alterner entre phases d’éveil et sommeil.

Porter son bébé, à bras ou dans un moyen de portage, permet aussi de renforcer le lien que l’on a avec lui. Lorsque l’on porte, on communique : par le regard, par le toucher ou encore par la parole. Et ces interactions vont aider nos bébés à grandir.

Bon à savoir !

Le cerveau du bébé humain ne fait que 25% de celui de l’adulte. Deux éléments favorisent son développement : l’environnement extérieur et tout ce qui permet de libérer de l’ocytocine, qui est l’hormone du bien-être. Parents, n’ayez donc pas peur de trop porter votre enfant !

Le portage : un outil de prévention des pleurs

On peut parfois se sentir démuni face aux pleurs de son bébé. Lorsque l’on a son nouveau-né sur soi, on est plus sensible aux signaux qu’il nous envoie et on réagit plus rapidement. De plus, la position verticale du bébé porté permet de faciliter sa digestion, qui peut être parfois douloureuse. Le portage peut donc faire diminuer les pleurs des bébés.

A deux mois, mon bébé pleurait beaucoup en fin d’après-midi. Je ne savais pas comment faire pour continuer à m’occuper de sa grande sœur sans délaisser mon dernier. Je culpabilisais de la situation et je ne savais pas comment m’en sortir. Une amie m’a offert un atelier de portage et cela a considérablement amélioré mon quotidien. Maintenant, quand la fin de journée arrive, j’installe mon bébé dans l’écharpe de portage et il s’apaise très rapidement. 

Sarah
Je retiens !

Porter mon bébé c’est lui offrir un espace pour grandir en toute sérénité tout en permettant à la vie de famille de suivre son cours.

Comment bien choisir mon moyen de portage pour bébé ?

Choisir son moyen de portage

© Crédit photo : Chloé Ponsin – Calindekoala

Porter son bébé a de nombreux bienfaits. Mais le porter en respectant son développement c’est encore mieux. Aujourd’hui il existe beaucoup de moyens de portage et ne pas savoir lequel choisir est tout à fait compréhensible. Pour vous aider à vous y retrouver, zoomons sur le corps du bébé.

Nos bébés naissent avec une colonne vertébrale très enroulée. C’est pour cela que les premiers mois, les écharpes (avec ou sans anneaux) sont le moyen de portage à privilégier car elles permettent de maintenir fermement le dos du petit porté, grâce à un serrage précis.

 

En savoir plus sur les différents moyens de portage

Au secours !

Mon bébé n’aime pas être porté !

A partir du moment où votre bébé aime être porté dans vos bras, si vous rencontrez des difficultés à utiliser un moyen de portage, plusieurs pistes peuvent être explorées : l’outil utilisé, le moment de la journée, une couche trop serrée, un vêtement trop comprimant ou encore une tension sur une partie du corps. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de santé pour échanger avec lui.

Sécurité portage bébé

© Crédit photo : Chloé Ponsin – Calindekoala

En portage, je veille à la sécurité de mon bébé

Ce n’est pas parce que je porte mon enfant que je l’oublie pour autant ! Je reste vigilant pendant toute la durée du portage et je vérifie que ses voies respiratoires sont bien dégagées. Si jamais je ressens le besoin de tenir mon bébé, c’est qu’il y a un problème à régler dans l’installation.

Bon à savoir !

Pour découvrir les moyens de portage existants et apprendre à les utiliser, des ateliers de portage sont organisés partout en France par des personnes formées. Vous pouvez trouver les ateliers recensés sur portersonenfant.fr ou encore sur le site du CNFPB (Centre National de Formation au Portage des Bébés) 
Ils vous permettent d’avoir des conseils personnalisés et des gestes sûrs pour porter en toute confiance.

Les moyens de portage peuvent être très utiles dans votre quotidien de parents. Mais n’oubliez pas que le portage commence dans les bras. L’outil n’est qu’un moyen de vous libérer les mains. Ce  n’est donc pas à votre bébé de se contorsionner pour rentrer dans le moyen de portage, mais bien au moyen de portage de venir épouser la position naturelle prise par votre bébé. Les moyens de portage face au monde sont donc peu recommandés car ils ne permettent pas à votre bébé de rester dans son enroulement ni de se laisser aller au sommeil lorsqu’il est fatigué.

ET VOUS ? Vous utilisez un moyen de portage ? Lequel ?

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus