Avis de papa : les couches lavables

par Marine Celle
46 vues

Est-ce que les couches lavables sont une affaire de maman ?
Est-ce que comme les tâches quotidiennes, le passage vers une réduction des déchets de la famille pèse prioritairement sur la maman ?
Pour approcher la notion du change, du zéro déchet et de la lessive sur un axe différent, nous avons interrogé Baptiste.

Baptiste a 37 ans, il est entrepreneur dans le digital. Sa vie et celle de sa femme ont changé en décembre 2017 quand ils ont accueilli leur premier bébé, Max. Un petit garçon bouclé qui, depuis un an et demi, porte uniquement des couches lavables.

Baptiste, comment as-tu décidé de te lancer dans l’aventure des couches lavables ?

Baptiste : Pendant la grossesse de ma femme, on s’est aperçu que nous avions une grosse remise en question de notre mode de vie, de l’incidence que nous pouvions avoir sur le monde et des valeurs qu’on voulait apporter à ce bébé.

Un jour, ma femme est arrivée et m’a dit : « Je trouverais ça chouette qu’on ait des couches lavables. » Elle ne connaissait rien au sujet, ni moi non plus. C’était un univers complètement obscur, on ne savait même pas à quoi ressemblait une couche lavable.

Concrètement, comment ça se passe au quotidien ?

Baptiste : Comme un change de couches jetables, si ce n’est que nous n’avons pas de poubelles à sortir et que nous stockons les couches après utilisation pour les passer au lave-linge.
L’organisation demande un peu de rigueur, du temps (que la maman porte quasiment seule). Notre nounou avait déjà de l’expérience dans les couches lavables, donc nous lui apportons les couches prêtes à l’emploi avec un sac imperméable. Elle nous rend chaque jour le sac avec les couches sales.

Quels sont pour toi les avantages de la couche lavable ?

Baptiste : Il nous a fallu plusieurs étapes avant de se lancer vraiment dans cette nouvelle aventure : on a fait beaucoup de recherches. J’ai fait un tableau de coûts, un comparatif de l’impact.
En savoir plus sur le budget couches lavables / couches jetables

Deux choses me plaisaient beaucoup dans les couches lavables : les enfants sont apparemment propres plus tôt en couches lavables, et les couches jetables ont des ingrédients vraiment nocifs pour les enfants, dont on ne connaît pas vraiment les impacts.
En savoir plus sur comment bien choisi ses couches jetables

Ça nous arrive d’utiliser des couches jetables, et on s’est vite rendus compte que l’odeur était bien plus forte sur les jetables : il n’y a pas d’odeur sur les lavables. Notre hypothèse personnelle est que les industriels poussent à la consommation de jetables et ne s’y intéressent donc pas.
Aujourd’hui, le principal avantage est que notre fils est propre en journée depuis ses 16 mois !

Ton fils est propre à un an et demi ! Mais comment est-ce possible ?

Baptiste : Quand il a eu 9 mois, on lui a acheté un pot en forme de baleine. Il l’aimait beaucoup, nous lui montrions comment s’asseoir dessus… et tout a démarré !
A 16 mois, il continuait d’aller régulièrement aux toilettes, nous sentions qu’il n’aimait pas beaucoup mettre des couches, le change était difficile et les couches jetables ne lui plaisaient pas plus. Nous avons essayé d’enlever les couches en journée et ça a parfaitement fonctionné. Nous ne lavons plus que 6 couches deux fois par semaine !

On dit souvent que les couches lavables, c’est plus sale. Avez-vous rencontré des problèmes dans l’utilisation des couches lavables ?

Baptiste : Nous avons obtenu les bonnes informations dans l’entretien des couches lavables. Nous en prenons très soin, elles sont propres et n’ont aucune odeur.
Les seuls problèmes que nous avons rencontrés, c’est jusqu’à ses un mois et demi, nous n’étions pas très à l’aise avec les couches lavables et il était trop petit pour qu’on les ajuste correctement. Puis nous avons eu aussi les épisodes réguliers de dents qui poussent… mais pendant ces moments, les couches jetables c’était largement pire !
En savoir plus sur comment choisir son modèle de couches lavables

Mon conseil

Que dirais-tu aux parents, et notamment aux papas, qui hésitent entre couches lavables et jetables ?

Baptiste : C’est moins difficile qu’il n’y paraît ! Mais c’est important d’avoir les bons conseils, sinon ça peut devenir une horreur, et c’est ce qui se passe pour beaucoup de parents !
Ma femme et moi avons chacun nos habitudes. Par exemple, moi quand je m’occupe d’une couche qui a subi une forte explosion, je me mets directement dans le jardin avec le jet d’eau !

ET VOUS ? Quelle est votre expérience avec les couches lavables

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus