Mort Subite du Nourrisson, Mort Inattendue du Nourrisson ? Comment coucher bébé en sécurité ?

par Rachid-Antoine Monfoxy
802 vues

Ah la naissance… Ce moment magique qui fait que l’on devient parents et qui bouleverse nos vies. C’est une nouvelle aventure qui démarre. Mais ce n’est pas un long fleuve tranquille… C’est un voyage fait de joie, d’apprentissages qui, ne nous le cachons pas est source de fatigue, voir une source d’angoisse pour certains. L’un des sujets qui préoccupe le plus, nous parents, est la sécurité de notre enfant pendant qu’il dort. Derrière ça, se cache l’inquiétude concernant la mort subite du nourrisson (MSN).

Hello à tous !

Je m’appelle Rachid-Antoine, mais on va faire plus court, on va juste dire Rach. Je suis le papa de 2 petits monstres (un grand de 9 ans et une petite mais costaude de 6 ans) que j’aime à la folie, mais qui nous en ont fait baver durant leurs premiers mois. Surtout la petite.

Jusqu’à ses 9 mois, elle ne réussissait à s’endormir que sur le ventre, le visage face au matelas. Au secours !!! C’est la pire des positions pour dormir. En plus, à 3 mois, elle a contracté une bronchiolite qui a nécessité son hospitalisation…

Bref, je pense que vous imaginez dans quel état nous étions.

MSN ? MIN ? On parle de quoi ?

Vous pouvez parfois rencontrer dans des articles ou entendre à la télé les termes de MSN et de MIN. Dans le langage courant, on a l’habitude de parler de MSN. Mais il y a une subtilité entre ces deux notions. Voyons ça ensemble.

Le 1er acronyme vous le connaissez, il veut dire Mort Subite du Nourrisson. Le 2nd est peut-être moins connu, il signifie Mort Inattendue du Nourrisson.

Si on reprend la définition de la MSN, celle-ci nous donne :
« La mort subite du nourrisson (MSN) décrit une mort soudaine et inattendue, chez une population d’enfants de 1 mois à 1 an, et dont l’autopsie ne permet pas de trouver une cause au décès. »
On comprend qu’on ne prend en compte que les enfants de 1 mois à 1 an, chez qui l’autopsie n’a pas pu révéler l’origine du décès.

Le concept de MIN est plus global.
D’ailleurs, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande de prendre en compte les cas jusqu’à l’âge de 2 ans.

Je retiens !

La Mort Inattendue du nourrisson intègre :

  • Les décès inattendus et inexpliqués à l’autopsie d’un nourrisson (donc des MSN)
  • Les morts survenues dans un contexte de pathologie aiguë d’abord non considérée à risque ou d’apparition brutale (décès dans les 24 heures) ;
  • Des décès en lien avec une pathologie non diagnostiquée par un pédiatre, un infirmier ou tout autre professionnel de santé du vivant de l’enfant ;
  • Des morts dues à un accident, un traumatisme, une intoxication, etc…

On voit donc que la MSN est incluse dans les cas de MIN.

Mort Subite du Nourrisson : Quels sont les facteurs aggravants ?

Par définition, on ne sait pas quelles sont les causes des MSN. Par contre, grâce aux différentes études scientifiques, les médecins ont pu identifier différents facteurs aggravants. Il y a :

  • Les facteurs individuels : l’âge, la prématurité et/ou le faible poids de naissance (hypotrophie), le sexe (avec une surmortalité de 1,6 chez les garçons) ;
  • Les facteurs familiaux : des conditions socio-économiques défavorables, des antécédents de décès dans la fratrie (décès du jumeau, surtout, dans les jours suivants), pathologie familiale connue ;
  • Les conditions environnementales : prédominance hivernale, tabac, hyperthermie ambiante, et surtout, conditions de couchage (couchage sur le ventre ou sur le côté, literie molle et encombrée, partage du lit). Soit, toute position de sommeil où les voies aériennes supérieures risquent de se trouver obstruées est à proscrire.

Comment minimiser les risques de Mort Subite du Nourrisson ?

Voici des points d‘attention importants.

1 – Chauffe Marcel mais pas trop :

On peut avoir tendance à vouloir bien couvrir et bien chauffer la chambre de bébé parce que l’on a peur qu’il attrape froid. Mais c’est une erreur.

18-20°C, c’est la température idéale dans la chambre à coucher. Ensuite on adapte sa tenue de couchage en fonction de la température, surtout en été. S’il fait plus de 20°C, on peut laisser bébé en simple body.

2 – Le tabac c’est tabou… :

Le tabac est à proscrire à toutes les étapes de la grossesse. Il joue sur la fertilité de la future mère et aussi sur celle du futur père (diminution de la qualité du sperme).
Durant la grossesse, le tabac augmente le risque de grossesse extra-utérine, de fausses couches et nuit au développement du fœtus.
À la naissance, les nourrissons ont souvent un petit poids de naissance, une plus petite taille.

Aussi, il faut prendre en compte les effets du tabagisme passif. La fumée de cigarette contient plus de 4000 substances dont certaines sont irritantes, toxiques voir cancérigènes. Donc on ne fume pas dans la maison.

Si vous avez besoin de soutien ou si vous voulez trouver des idées pour arrêter de fumer, il existe le service tabac-info-service. C’est un service gratuit qui vous met en relation avec un tabacologue. Ce service est également accessible par téléphone au 39 89.

3 – Dormir sur le dos :

Je suis né en 1982 et « Ah quand tu étais bébé, les pédiatres nous disaient qu’il fallait vous coucher sur le côté ».  Mais depuis la campagne de sensibilisation au couchage sur le dos dans les années 90, les cas de MSN ont fortement chuté. Donc, oui on fait dormir bébé sur le dos.

4 – Pas de couverture, ni oreiller :

Cela fait partie des accidents de literie et d’étouffement. Donc le lit doit être sans oreiller, couverture et idéalement sans doudou et sans tour de lit non plus. On place bébé dans une turbulette adaptée à sa taille.

5 – Le lit parapluie : à utiliser occasionnellement.

L’usage du lit parapluie doit être fait de manière occasionnelle. Il faut utiliser le matelas d’origine qui est assez fin en général. Mais il ne faut surtout pas rajouter un autre matelas par-dessus, cela augmente le risque d’étouffement.

bébé dort sur le dos dans son lit avec une tétine dans la bouche

bébé dort sur le dos dans son lit avec une tétine dans la bouche

6- La tétine :

L’usage habituel d’une tétine serait statistiquement un facteur de protection dont le mode d’action n’est pas encore compris.

Découvrez des conseils supplémentaires sur comment prévenir la mort inattendue du nourrisson (MIN). 

Le cododo et la Mort subite du nourrisson, sujet sensible !!

Warning, on touche là à un sujet sensible. Il y a les pro et les contre. Je ne vais pas rentrer dans la polémique…

Les pros diront que cela favorise l’allaitement et que c’est plus facile pour la maman. Cela lui évite de se lever pour préparer le biberon, et du coup elle n’a pas besoin de se réveiller complètement.

Les médecins et les associations d’aide aux parents recommandent que bébé dorme dans la chambre des parents mais pas dans leur lit.

petite fille allongée dans un lit cododo

Cependant, pour celles et ceux qui souhaitent le pratiquer malgré tout, il y a des précautions à prendre.
En plus des points de vigilance « classiques », il ne faut pas que les parents soient fumeurs, ni qu’ils aient consommé de l’alcool et de drogues.

Il existe des lits cododo pour bébé. Ainsi il reste près de vous.
Veillez à ce qu’il soit adapté à sa taille.

Je n'oublie pas !

On récapitule donc, vous devez :

  • Avoir un matelas ferme
  • Pas d’oreiller
  • Pas de couverture
  • Ne pas surchauffer la chambre
  • Pas de tabac ou parent fumeur
  • Ne pas avoir pris de l’alcool ou de drogues

 Et qu’est-ce que je fais maintenant ?

Maintenant, vous avez une vision globale et j’ai envie de vous dire faîtes comme vous le sentez. Il y a des mesures simples à mettre en place (matelas, température dans la chambre…). Mais n’oubliez pas que chaque histoire est différente et que chacun fait de son mieux. Donc si vous n’êtes pas parfait et bien ce n’est pas grave.

Faites au mieux et faites-vous confiance ! 😎

Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site de l’association Naitre et Vivre

ET VOUS ? quelles sont vos techniques pour garder bébé en toute sécurité quand il dort ? 

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus