Grossesse : 9 mois pour devenir papa

par Hello Tribu
706 vues
9 mois pour devenir papa

Les 9 mois de grossesse sont nécessaires pour se préparer à devenir parents. Nouveau rôle, nouvelles priorités, transformation de la vie de couple, la naissance d’un bébé fait émerger de nombreuses questions. Le futur papa éprouve lui aussi de toutes nouvelles sensations. Comment se préparer à devenir papa pendant la grossesse ? Et surtout comment s’impliquer durant cette période ?
La Tribu accompagne les futurs papas pour appréhender au mieux ces 9 mois de grossesse !

L’expérience de la grossesse côté papa

Pendant 9 mois, la future maman a une relation exclusive avec le bébé qui grandit en elle. Bien souvent, le lien est immédiat car viscéral, contrairement au futur papa, qui peut parfois avoir un peu de mal à se projeter durant les premières semaines de la grossesse.

Cependant rassurez-vous, au fil du temps et des discussions, le ventre s’arrondissant, l’annonce de la grossesse n’en sera que plus concrète !

Le saviez-vous ?

Les symptômes de grossesse ne sont pas réservés qu’aux mamans ! Il n’est pas rare d’observer chez les hommes une prise de poids, des maux de têtes et même des nausées. Un phénomène de «couvade» qui ne doit pas vous inquiéter plus que de raison. Au moins, personne ne pourra vous reprocher de ne pas vous investir…

Devenir papa : comment participer pendant la grossesse ?

L’idée a fait son chemin, ça y est vous allez devenir père ! Comment s’impliquer dans cette grossesse et commencer à «faire connaissance» avec votre bébé ?

 Créer du lien avec bébé pour devenir papa pendant la grossesse

Bon nombre de moyens existent pour créer un lien avec bébé, avant même qu’il n’ait pointé le bout de son nez.

  • Le projet de naissance

Tout d’abord, pensez à préparer et à discuter avec la maman du projet de naissance que vous souhaitez mettre en place pour faire venir bébé au monde. Êtes-vous plutôt accouchement physiologique ou team péridurale ? Qu’importe votre choix final, il est important de prendre le temps de se renseigner pour éviter toutes mauvaises surprises le jour J.
Une telle préparation sera également l’occasion de vous confier tous deux sur vos éventuelles peurs liées à l’accouchement, et à préparer toutes vos questions à poser à l’équipe médicale.

  • La grossesse côté papa : les échographies

Être présent aux échographies vous permettra de partager un moment privilégié avec la maman. Et voir le bébé vous aidera certainement à vous projeter (on parie sur quelques larmichettes versées lorsque vous entendrez son cœur battre pour la première fois !).

  • La préparation à l’accouchement

Vous pouvez également accompagner la maman à certains cours de préparation à l’accouchement ouverts aux papas.  Ils peuvent différer selon les maternités, alors n’hésitez pas si vous le pouvez, à regarder du côté des sages-femmes qui exercent en libéral et qui peuvent proposer des techniques intéressantes pour interagir avec le bébé. Notez que toute femme enceinte peut assister à 7 séances d’au moins 45 minutes (prises en charge par la sécurité sociale).

Pourquoi ne pas essayer l’haptonomie ? Une pratique qui permet de tisser des lien avec bébé  dès le 4ème mois de grossesse ?

La sophrologie peut également s’avérer très utile ! Tout particulièrement les exercices de visualisation qui aident à mieux se projeter pour préparer le jour de l’accouchement et les premiers jours avec bébé. Enfin, l’hypnose prénatale peut être une aide très utile pour gérer ses angoisses et appréhender son futur rôle de papa.

  • Préparer l’arrivée du bébé

C’est aussi en préparant sa future chambre et en achetant des affaires pour bébé que vous pourrez rendre tout cela un peu plus concret 😉

Soutenir la future maman pour contribuer à devenir papa pendant la grossesse

Afin de soutenir au mieux la future maman et pour vivre pleinement l’expérience de la grossesse, le futur papa devrait s’informer de manière concrète sur ce que génère la grossesse : l’inconfort physique et le chamboulement des hormones font que la femme enceinte est dans un état très particulier. Les nausées, le mal de dos, la fatigue et de nombreux petits maux peuvent rendre son quotidien difficile. De la même manière, les hormones peuvent jouer des tours et influer sur son état émotionnel : ne soyez pas étonné si elle se met à pleurer sans raison apparente devant son bol de céréales le matin !

Pour apaiser le quotidien et la soutenir du mieux possible, tentez de la ménager et de lui redonner le sourire. Essayez d’être l’épaule sur laquelle elle pourra se reposer.

Et le jour de l’accouchement ?

Être ou ne pas être dans la salle d’accouchement ? Telle est la question ! Historiquement, les papas n’assistaient pas à l’accouchement. Heureusement, ces dernières décennies ont vu la situation changer.
Désormais les émotions de l’accouchement peuvent être partagées à deux. Cependant, la présence du papa ne devrait pas être considérée comme une obligation mais plutôt comme un choix. En dialoguant en tant que couple et en prenant en compte les désirs de chacun, vous serez alors en mesure de décider de ce que vous souhaitez faire.

Dans tous les cas, le plus important est de vous soutenir mutuellement et de trouver votre place de nouveau papa !

En savoir plus sur « Devenir papa : comment trouver ma place ? mon rôle ? » 

Et vous ? Comment vous êtes-vous impliqué dans la grossesse et votre futur rôle de papa ?

Partagez vos témoignages et expériences dans les commentaires de l’article !

Vous devriez aimer aussi…

2 commentaires

Avatar
Sophie CAULLET 18 septembre 2019 - 17 h 09 min

Bonjour

Bravo pour votre article.
J’ai cependant une remarque concernant un passage:
« Préparer l’arrivée du bébé
C’est aussi en préparant sa future chambre et en achetant des affaires pour bébé que vous pourrez rendre tout cela un peu plus concret ».

Je trouve que le passage « C’est aussi en préparant sa future chambre » peut être entendu comme s’il fallait absolument que bébé ait une chambre à lui pour l’y mettre dès sa naissance. Or, tout ce que souhaite le bébé c’est qu’on réponde à ses besoins jour et nuit. Or dans ses besoins principaux il y a se sentir en sécurité (dont un grand besoin de contact physique et de proximité). Donc je remplacerai la phrase par « Le papa peut participer à préparer l’atmosphère, l’environnement où vivra le bébé et ses parents et réfléchir à une organisation qui permettra au bébé et aux deux parents de se sentir tous bien le jour et la nuit. Le cododo par exemple (et il y a plein de styles différents) peut être un formidable outil quand il est bien pensé pour répondre aux besoins de tous la nuit et peut avoir aussi de nombreux avantages.

Avatar
Hello Tribu 19 septembre 2019 - 9 h 41 min

Bonjour et merci pour ce point de vue !
En effet, bébé n’a pas besoin d’une chambre à lui dès sa naissance. Différentes possibilités d’organisation peuvent (et doivent effectivement) être envisagées par le futur papa et la future maman pour accueillir bébé dans des conditions où tout le monde se sentira bien… Bien entendu le principal besoin de bébé à la naissance va être de se sentir en sécurité auprès de maman et papa, et non d’avoir une jolie chambre. Toutefois, préparer un espace pour bébé, choisir ses petites affaires et le décorer peut également permettre aux futurs parents, et notamment aux futurs papas, de se projeter et de rendre l’arrivée de bébé plus concrète.
En tous cas merci pour ce commentaire et n’hésitez pas à partager votre expérience avec la tribu 😉

Laissez un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Accepter En savoir plus